Histoire

En 2004, le chef d’orchestre japonais Seiji Ozawa crée en Suisse une académie centrée sur le quatuor et l’ensemble à cordes. C’est avec Robert Mann, fondateur du Juilliard String Quartet, qu’il pose les bases de ce programme. Trois professeurs participent à l’Académie depuis sa fondation : Sadao Harada, Nobuko Imai et Pamela Frank. Seiji Ozawa en confie la direction à la pianiste Blanche d’Harcourt.

La « Seiji Ozawa International Academy Switzerland » accueille chaque année depuis sa fondation vingt-quatre jeunes solistes. Les premières années en résidence à la Fondation Hindemith à Blonay, elle a, en 2007, pris racine au château de Rolle, mis à sa disposition par la commune de Rolle.

Seiji Ozawa et Robert Mann

Principes

Pour Seiji Ozawa, le répertoire du quatuor à cordes est la base de la musique classique. Son étude est une étape indispensable pour qu’un jeune musicien devienne un artiste de haut niveau. Le but des professeurs est d’obtenir des musiciens une meilleure écoute pour les inciter à trouver un son commun et cette « même respiration » dont parle Seiji Ozawa. Pendant douze jours, à Rolle, les quatuors se concentrent sur deux mouvements. C’est un travail en profondeur, une occasion unique de se surpasser. Le soir, les étudiants se retrouvent pour jouer tous ensemble. Sous la direction de Seiji Ozawa jusqu’en 2015 puis de Kazuki Yamada.

Les auditions

Le processus de sélection pour entrer à l’Académie est exigeant. Blanche d’Harcourt, assistée par le violoniste Julien Szulman, ancien académicien, dirige le comité de sélection. Ce comité repère des jeunes talents dans les concours internationaux et les principaux conservatoires. L’Académie étant reconnue dans le milieu musical, il y a aussi des candidatures spontanées. Les candidats passent une série d’auditions à Paris, Berlin et Cologne, pendant l’hiver précédant l’Académie. Le comité délibère ensuite. Les jeunes doivent répondre à trois critères : un excellent niveau technique, une vraie sensibilité musicale et des qualités humaines leur permettant de trouver leur place dans les quatuors.

L’édition 2024 se déroulera au Château de Rolle du 30 juin au 13 juillet 2024.

Participer aux auditions 2024

DATES ET LIEUX DES AUDITIONS

Demi-finales :

28.01.24 : Paris, CNSM
06.02.24 : Berlin, Hanns Eisler Musik Hochschule

Finales :
Cologne, à la Hochschule fur Musik
:
18.02.24 : alto et violoncelle
19.02.24 : violon

PROGRAMME À PRÉPARER

Violon (max. 25 ans pendant l’Académie)
Un mouvement lent de Bach pour instrument solo.
Premier et deuxième mouvement d’un concerto de Mozart (avec cadence).

Alto (max. 27 ans pendant l’Académie)
Un mouvement lent de Bach pour instrument solo.
Premier et deuxième mouvement du concerto de Hoffmeister (avec cadence).

Violoncelle (max. 26 ans pendant l’Académie)
Un mouvement lent de Bach pour instrument solo.
Premier et deuxième mouvement d’un concerto de Haydn
(Do Majeur ou Ré Majeur) (avec cadence).

Comment s’inscrire aux auditions

Télécharger le formulaire d’inscription ici, le remplir et et le retourner par email à Julien Szulman – auditions@ozawa-academy.ch

Ce formulaire est une prise de contact pour l’inscription. Il ne fait pas office d’inscription confirmée. Nous vous laissons remplir le formulaire, puis nous vous contacterons directement pour la suite des étapes d’inscription.

Délai d’inscription : date à venir

Les professeurs

Seiji Ozawa a choisi des professeurs de haut niveau. Présents dès la première édition, Sadao Harada, Nobuko Imai et Pamela Frank sont des virtuoses reconnus pour leur maîtrise technique exceptionnelle et leurs qualités de pédagogues. Kazuki Yamada, jeune chef d’orchestre dont la carrière est en plein essor, a rejoint l’Académie en 2010. Les violonistes Suyoen Kim et Julien Szulman, anciens étudiants de l’Académie parmi les plus talentueux assistent les professeurs en enseignant à leur tour depuis 2021. Le chef d’orchestre, les professeurs et les étudiants forment une famille qui travaille ensemble, de façon intensive, dans un même but. Les conditions de travail sont optimales pour offrir aux jeunes l’occasion de se surpasser et de donner le meilleur d’eux-mêmes.

Seiji Ozawa et Robert Mann

SADAO HARADA
Élève d’Hideo Saito et de Robert Mann, Sadao Harada contribue à fonder en 1969 le Tokyo String Quartet qu’il dirigera pendant trente ans. Violoncelliste connu pour sa maîtrise technique exceptionnelle et pour le dynamisme de ses interprétations, il se produit dans le monde entier. Il a enseigné à Yale University (USA), à la Staatliche Hochschule für Musik Trossingen (Allemagne) et il est professeur à la Ueno Gakuen University (Japon).

NOBUKO IMAI L’altiste Nobuko Imai étudie à l’école de musique Toho Gakuen comme Seiji Ozawa et Sadao Harada. Membre du Vermeer Quartet, fondatrice du Michelangelo Quartet, cette altiste de renommée mondiale se produit avec des orchestres prestigieux et joue avec des artistes de premier plan. Elle enseigne au Conservatoire d’Amsterdam, à l’Académie internationale Kronberg et à l’École Supérieure de musique Reine Sophie à Madrid.
PAMELA FRANK Initiée très jeune à la musique par ses parents, la violoniste américaine Pamela Frank joue avec les orchestres et les musiciens les plus célèbres du monde. En 1999, elle remporte le prestigieux Avery Fisher Prize, récompense ultime pour une instrumentiste américaine. Professeur au Curtis Institute of Music, dans les festivals de Tanglewood, Ravinia et Verbier, elle est aussi directrice artistique de « Evnin Rising Stars » au Caramoor Center for Music and the Arts.
KAZUKI YAMADA Kazuki Yamada, né en 1979 au Japon, lauréat du Concours international des jeunes chefs d’orchestre de Besançon en 2009, est directeur artistique et musical de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo et depuis avril 2023, chef principal invité de l’Orchestre symphonique de Birmingham. Au Japon, il est chef principal invité du Yomiuri Nippon Symphony Orchestra, chef principal de l’Orchestre philharmonique du Japon, directeur musical du Chœur philharmonique de Tokyo et du Yokohama Sinfonietta. Il est chef invité de l’Académie depuis 2010.

DES SENIORS INVESTIS
Seiji Ozawa, la direction et les professeurs choisissent parmi les anciens étudiants les « Seniors ». Ces musiciens confirmés s’investissent dans le fonctionnement de l’Académie, une belle promesse d’avenir !

SUYOEN KIM Suyoen Kim a remporté le 1er prix du Concours International de violon Joseph Joachim à Hanovre en 2006 et a joué en soliste en Europe et en Asie sous la direction de chefs renommés tels que Mariss Jansons, Christoph Eschenbach et Myung Whun Chung. Elle a rejoint le Quatuor Artemis de 2019 à 2021. Depuis 2021 elle est violon solo du Konzerthausorchester Berlin. Elle joue sur un Stradivarius « Lord Newlands, 1702 » prêté par la Nippon Music Foundation. Ancienne étudiante de l’académie, elle est conseillère musicale et professeur depuis 2021.
JULIEN SZULMAN Lauréat des concours de Genève et Long-Thibaud, Julien Szulman mène une vie de musicien riche et diversifiée. Violon solo invité de grands orchestres internationaux (London Symphony, Seoul Philharmonic, Orchestre de la Suisse Romande, Orchestre de Paris…), il est un chambriste apprécié et un pédagogue recherché. Ancien étudiant de l’académie depuis 2007, il est convié par Seiji Ozawa à enseigner à l’académie Okushiga au Japon depuis 2013. Il est conseiller musical de l’académie et professeur depuis 2021.

Mission sociale et didactique

Soucieux de sensibiliser les jeunes musiciens au don de soi et très touché par la situation de précarité à Genève, désireux également de soutenir des publics empêchés ou atteints par la maladie, le Conseil de fondation a décidé de d’élargir en 2023 ce qu’il appelle désormais sa « mission sociale et didactique ».

C’est ainsi que :

Depuis 2007, les musiciens de Seiji Ozawa International Academy Switzerland se produisent gratuitement chaque année (hors période Covid) à la Fondation Aigues-Vertes et offrent un concert à ses résidents ainsi qu’à leurs invités d’autres institutions.

Depuis 2019, une centaine de personnes soutenues par la Fondation Otium (cancer) sont invitées à assister au concert donné au Victoria Hall.

Depuis 2022, un partenariat a été noué avec l’Hospice Général et offre ainsi la possibilité à des jeunes migrants de venir assister aux master classes données à Rolle. Des personnes soutenues par l’HG sont également invitées à assister au concert donné au Victoria Hall.

Depuis 2022, invitation de personnes soutenues par l’Association Healing Joy (soutien aux personnes malades).

Depuis 2022, le Conseil de Fondation a décidé de verser l’intégralité des recettes de billetterie à la Fondation Partage.

Dès 2023, invitation au concert du Victoria Hall de personnes malvoyantes ou non voyantes soutenues par l’Association pour le Bien des Aveugles.

 

Direction & Conseil de fondation

DIRECTION

  • Blanche d’Harcourt, directrice, directrice artistique
  • Nathalie Savioz, secrétaire générale
  • Philip Rollman, s agence, communication
  • Eileen Hofer, relations presse
  • Julien Szulman, conseiller musical, responsable de la sélection
  • Suyoen Kim, conseillère musicale

CONSEIL DE FONDATION

  • Alexandre Manghi, président
  • François Guye, membre actif
  • Blanche d’Harcourt, membre actif, directrice
  • Bruno Mégevand, membre actif
  • Seira Ozawa, membre actif

MEMBRES D’HONNEUR

  • François Landolt, président d’honneur
  • Thierry Waelli, membre d’honneur

MEMBRE FONDATEUR

  • Régine Kopp

Galerie

202220202019201820172016